Même si le printemps n'est pas encore là, les beaux jours qui reviennent sont déjà annonciateurs des journées ensoleillées et plus chaudes qui nous attendent. Mais attention, si le printemps est la saison parfaite pour profiter de la nature avec son chien, il comporte aussi son lot de dangers.

A chaque saison ses dangers. Si en automne il était important de se méfier des glands et autres châtaignes, au printemps ce sont d'autres détails que doivent surveiller les possesseurs de chien. Mais quels sont les dangers du printemps ?

La chasse aux parasites (puces, tiques...)

Avec les beaux jours qui reviennent, les parasites sont aussi de retour. Il est primordial pour la bonne santé de votre toutou de le protéger de ces parasites. Il existe deux types d'antiparasitaires : 

  • Antiparasitaires externes qui traitent des petits parasites que l'on trouve sur la peau du chien, telles que les puces ou les tiques. 
  • Antiparasitaires internes qui traitent les parasites du tube digestif. On les appelle plus fréquemment les vermifuges. 

Le mieux est de demander conseil à votre vétérinaire en prenant rendez-vous via Vetclic qui vous conseillera au mieux pour traiter votre chien. 

Les insecticides peuvent être dangeureux

Le beau temps revenant, le jardinage redevient une activité agréable et prisée. Mais si vous devez utiliser des engrais et autres fertilisants ou insecticides, attention à toujours bien lire la notice et les composés avant. En effet, certains de ces produits ne sont pas bons du tout pour la santé de votre chien. 

Les chenilles processionnaires

Plus présentes à l'arrivée du printemps, les chenilles processionnaires peuvent être très dangereuses pour la santé de votre chien. Il est donc très important de bien l'examiner régulièrement si vous avez le moindre doute. Plus le traitement est précoce, plus les chances de guérisons sont hautes.